Changer le monde c’est le changer fondamentalement.

La première genèse  qui est composée des six premiers Jours spirituels d’Adam à Mouhamad correspond à l’enfance et à l’adolescence spirituelle.

Pendant toute cette Période, la croyance en Dieu était axée sur des cultes truffés d”observances et de rituels, dirigés par des organisations hiérarchiques représentatives de systèmes religieux qui s”imposaient comme intermédiaires entre le croyant et son Dieu.  L’étique et la morale étaient très présentes mais elles étaient secondaires par rapport à la foi et aux rituels.
L’enseignement spirituel de la première genèse  se base sur l’Apparent de la Parole parsemé d’observances, de lois de directives et d’interdits de toutes sortes, de menaces et intimidations apparentes.  Les messagers et les prophéties recevaient la Parole et il la distribuaient comme aliment spirituel, au peuple. 

Cette méthode a été globalement adoptée pendant toute la première genèse avec quelques adaptations peu importantes Jour spirituel après Jour spirituel pour accompagner notre évolution spirituelle lente.​

Avec le Bon Livre, Dieu estime que nous avons atteint la maturité spirituelle nécéssaire pour passer à la dernière genèse qui opèrera un changement fondamental dans le comportement spirituel de l’homme adulte, co-créateur et responsable de ses actes et de ses décisions.

Dans la Parole, la dernière genèse est appelée le Jour de Mikal! La Parole la désigne également par d’autres noms et expressions qui ont été mis en évidence dans ce site web et dans le Livre en Face.

Elle se base sur la pénitence active, qui consiste à arrêter de pécher, de penser et d’agir dans le Bien et dans la Bonté, l’amour du prochain, et la paix  et sur la recherche et la méditation du Fond de la Parole par l’intermédiaire de l’outil de référence à cet effet qui est le FER. La pénitence active et la compréhension du Fond, résultent de l’effort personnel et du partage, sans aucun intermédiaire entre l’homme adulte et son Dieu.

Dans la dernière genèse l’action passe avant la foi et les observances, l’étude du fond de la Parole prime sur l’Apparent

Changer le monde en Bien c’est faire librement le choix de toujours accomplir la Parole, qui se résume à agir pour le Bien et par le Bien, à étudier et méditer le Fond du seul lien concret qui nous relie à notre Créateur et qui est Sa Parole, et à se libérer totalement de toute tutelle spirituelle en ayant comme seul guide, LA PAROLE PURE.

La recherche permanente du sens profond de la Parole en la dénouant progressivement par le FER, active la moelle spirituelle. Notre âme voit alors son développement  s’accélérer exponentiellement pour, à l’instar de Jésus, revenir à Dieu par Élévation sans passer par la fosse .