• Quelques clés utiles pour dénouer le Bon Livre, apportées par le « Fer du Coran » :

Nous savons que des mots ou des expressions de notre quotidien ont été utilisés comme termes allégoriques dans le Coran et dans le Bon Livre, pour représenter des éléments de la dimension spirituelle qui n’ont pas d’équivalence dans notre dimension.

Ci-après, une liste non exhaustive, de clés extraites du “Fer du Coran :

Le ciel ou les ciels = Les messages révélés

La terre    = La nation spirituelle en rapport avec le ciel correspondant. (Exemple : les chrétiens pour l’Évangile, les juifs pour la Torah, les musulmans pour le Coran)

Le soleil   = Le prophète et/ou sa prophétie

La lune     = Vitalité de la prophétie

Le Vent     = L’effet de l’enseignement spirituel du message sur les gens

L’Eau          = L’Enseignement spirituel fondamental de la Parole

La Vie        = Vie spirituelle

La mort     = Mort spirituelle

Le Jour      = L’étape Spirituelle en cours

La nuit        = Nuit spirituelle ou étape spirituelle révolue ou périmée

Les étoiles = Les soleils ou prophètes des anciens Jours, plongés dans la nuit spirituelle

La Main de Dieu = Un Jour Spirituel en cours de validité.

Le Livre en face apporte une multitude de Clés supplémentaires que tu découvriras en le parcourant.

À savoir que la signification profonde de chacune de ces clés prime sur sa signification apparente.

Exemples de décodage: Exemple 1;  Exemple 2;         

  • Les postulats à connaître:

  1. Dieu, qui a créé l’Univers dans ses plus infimes détails, ne peut être que très précis dans la Parole qu’Il révèle. Chacun des mots utilisés est à sa place et a son importance. Aucun autre mot ne peut le remplacer.
  2. La Parole est tellement précise et pure qu’Elle ne peut être entachée de mots ou de gloses d’origine humaine. Le Bon Livre est la Révélation d’Arès sans les ajouts entre-parenthèses. À savoir que la division en chapitres, en versets, et les ponctuations faites, n’ont pas été dictées par le Créateur, ce sont des initiatives du prophète pour faciliter la lecture. D’ailleurs, les ponctuations et les termes entre parenthèses présentent des variations significatives selon les éditions de la Révélation d’Arès.
  3. La Parole est universelle et intemporelle. Étant destinée à de nombreuses générations à venir, nul ne peut prétendre Lui donner une compréhension définitive et figée. La compréhension de la Parole est fonction de l’évolution intellectuelle et spirituelle de l’humanité. Seule la Parole Pure est capable d’accompagner cette évolution.
  4. La compréhension principale et profonde est de dimension spirituelle. La compréhension basée sur l’Apparent, le temporel et le matériel est secondaire et superficielle.
  5. La compréhension évolue comme la Vie, elle est toujours celle qui sera[1] en harmonie constante avec l’évolution de la maturité spirituelle humaine.
  6. La compréhension profonde et spirituelle de la Parole est à DÉNOUER et à MÉDITER.
  7. Dieu est hors du temps. Cette notion est importante à concevoir. Par exemple, quand Dieu dit que Mouhamad est le plus sage et le plus écouté de Ses messagers (2/9), Étant hors du temps, Dieu inclut ainsi tous Ses Messagers avant et après Mouhamad.

  • Quelques techniques permettant de dénouer la Parole :

  1. Le Coran et le Bon Livre se dénouent à partir d’eux-mêmes. Piler sur les nœuds (xlii/14), c’est réfléchir sur la signification spirituelle d’un mot en se référant à tous les versets qui le contiennent. Une fois le sens trouvé, il doit éclairer tous les versets en question.
  2. La moindre incohérence notée dans un verset est le signe qu’il existe un nœud à dénouer.
  3. Si un nœud dans un des Livres (Coran ou Bon Livre) est difficile à piler, se faire aider alors par l’autre Livre.
  4. Utilise les clés du décryptage de base qui ont été découvertes dans le Coran et qui t’ont été transmises plus haut, ainsi que dans des vidéos de la chaîne YouTube et du site web d’Al Abdal où tu trouveras des exemples de décryptages.
  5. Pour trouver le sens spirituel et profond d’un terme, il faut avoir recours parfois au dictionnaire, au sens étymologique, voir à l’orthographe possible selon la phonétique du mot. Ceci est surtout valable pour Le LIVRE. Ex: crin/krin; fare/phare…

[1] La Loi Qui Sera : Les versets (28/7-8) rappellent que la Parole est et sera toujours la Loi qui sera, Évolutive et Vivante. Les hypocrites qui La fige dans des interprétations cristallisées seront bientôt détrônés.

La première genèse était basée sur la Loi Qui est. Le monde doit changer vers la dernière genèse qui se basera sur la Loi Qui vient et Qui sera, évoluant en harmonie avec l’évolution de la maturité spirituelle de l’humanité.