Dieu a tout prévu !

 

Un prophète qui fait le contraire de ce que Dieu lui demande de faire

 

Pourquoi ?

 

 

1/ Introduction du contexte de l’article

 

Tout d’abord, pour bien comprendre le contexte de l’article, on commencera par relater certains faits, qui sont facilement vérifiables par chacun :

 

- La Révélation d’Arès est le nom utilisé par Michel Potay pour désigner le Message de Dieu qui lui est descendu à Arès, en 40 Veillées dictées par Jésus transfiguré en 1974, et en 5 théophanies dictées par Dieu Lui-Même en 1977, qui est apparu sous la forme d’un bâton de lumière.

 

- Michel Potay a imprimé et publié plusieurs éditions au court des 47 années depuis la dernière théophanie. Toutes ces éditions contenaient des ajouts de la main du témoin, insérés entre parenthèses dans la Parole de Dieu, ainsi que des commentaires et gloses dans les marges de la Parole, dirigeant et limitant la compréhension de Celle-ci dans l’esprit du lecteur.

 

- Un des points forts de la Parole est, entre autres, de chercher à libérer l’humanité de tout joug et hiérarchie, d’interdire tout intermédiaire entre Dieu et soi, et de rappeler à chacun qu’il/elle est seul(e) responsable du salut de sa propre âme et qu’il est temps d’évoluer spirituellement dans la bonne voie vers Dieu. La Parole apporte des indications pour y arriver.

 

- La 2ème partie de la Révélation d’Arès, nommée LE LIVRE et qui est constituée des 5 théophanies divisées en 50 chapitres (division faite à l’initiative du témoin), paraît incompréhensible à première vue, le témoin lui-même n’ayant pas su l’expliquer de manière cohérente, une grande partie d’ailleurs est restée sans explication aucune de sa part.

 

- Certaines personnes s’y sont penchées, et en suivant les indications données dans la Parole Elle-Même, ont réussi à comprendre la méthode de décodage qu’Elle apporte pour La comprendre. On en reparlera un peu plus dans la suite de cet article.

 

- Certaines personnes croient en la Parole descendue à Arès, comme étant la Parole de Dieu, mais ne suivent pas le témoin Michel Potay, vue que la Parole interdit tout intermédiaire avec Dieu et qu’elle avertit Michel à plusieurs reprises sur le risque de retomber dans la déviance, et de se comporter comme un prince du culte ou un docteur.

Parmi les personnes qui ne suivent que la Parole Pure, les plus présentes sur le net se font appelées Al Abdals/droits changeurs, et ils étudient justement la Parole pour Y trouver Sa compréhension profonde par le décodage en tentant d’éviter les pièges de l’interprétation. Cette méthode de décodage est accessible par tout un chacun qui souhaite s’y lancer.

 

- Ce groupe a étudié la Parole de Dieu, en cadrant leur étude selon les recommandations définies par Dieu Lui-Même dans Sa dernière Parole, et qui dit :

- Le Bon dit : « Ferme le livre l'homme! Tu ouvres bon Livre devant les frères. » (5) Ferme le Livre les siècles! Ferme, sauf Mouhamad! (i/6)

Donc :

- les livres infestés d’ajouts d’hommes doivent être fermés.

- tous les livres des siècles passés doivent être fermés (Bible, Torah…), sauf celui de Mouhamad.

Remarque: Ceci ne dénigre pas ces livres. C'est simplement une indication donnée par le dernier Message pour cadrer la base de l'étude du Fond de la Parole. En effet, ces livres passés ont été écrits et manipulés par les hommes, ce ne sont plus des messages purs de Dieu. Toutefois, le décodage qui se fera sur la base indiquée par Dieu, permettra de les lire sous une nouvelle lumière.

- et le Bon Livre, qui est le dernier Message révélé à Arès, doit être ouvert.

- Mais le Bon Livre doit être ouvert Pur, libre de tout ajout d’homme, y compris du témoin lui-même:

- …les Livres de Ma Parole. Leur langue sera sans artifice; leurs marges seront pures de toute glose, Ma Parole comme un poulain agile courant vers son but, libre du harnais que lui mettent les docteurs, des haies que dressent devant lui les princes du culte, tous ceux qui tirent bénéfice de le dompter et de l'atteler à leur char. (10) Dans le lieu de l'assemblée personne ne se présentera jamais devant les pécheurs pour ajouter sa parole à Ma Parole, pour livrer un enseignement de son cru, son discours sur Ce Que J'ai proclamé. (10/11)

- Je ne partage pas Ma Puissance avec Pierre, ni avec aucun de Mes Témoins, ni avec aucun homme (21/5)

Remarquons que le Bon Livre Pur contient déjà tout l’Enseignement purifié donné par Dieu à ses Témoins passés.

- Je n'ai pas laissé d'autre Enseignement à Mes Témoins, et Je n’en retranche ni ne change rien ici (16/18)

Donc, on n’a pas besoin de rouvrir les livres passés, pour trouver tout l’Enseignement Pur donné par Dieu.

 

Par contre, même si l’Enseignement Pur du passé se retrouve inchangé dans Son nouveau Message, Dieu y donne tout de même le Change de Sa compréhension. Et la Parole nous indique que ce change est donné à travers le Coran lu à la lumière de la nouvelle Révélation :

- Ferme le Livre les siècles ! Ferme, sauf Mouhamad ! Ses frères sont droits changeurs ; donnent contre fidélité bon change. (i/6)

- Le change, Je donne. (xlvii/3)

 

Donc, en résumé, pour que le cadre de l’étude reste fidèle aux recommandations de Dieu, il doit se référer à : la dernière Parole Pure de Dieu sans ajout d’homme, et au Coran.

 

- En considérant cela, cette étude a révélé un décodage, qui permet d’éviter les pièges de l’interprétation et des filtres personnels, et dont les clés sont données dans la Parole de Dieu Elle-même, révélant Son Fond.

 

- Cette méthodologie de décodage est partagée, accessible et vérifiable par tout un chacun qui le souhaite, notamment dans le site www.alabdals.com

 

- Le décodage actuel nous révèle le Plan de Dieu pour permettre l’évolution spirituelle de l’humanité accompagnant le développement cognitif de celle-ci :

·       L’évolution spirituelle de l’homme vers le Divin se fait en Sept étapes ou Jours spirituels. Les six premiers Jours composent la première Création ou première genèse. Le septième Jour correspond à la nouvelle genèse ou deuxième et dernière Création.

·       La première Création ou première genèse qui va d’Adame à Mouhamad correspond à l’enfance et à l’adolescence spirituelles.

·       La dernière Création ou dernière genèse qui est le Jour de Mikal, correspond au stade de maturité spirituelle de l’humanité, co- créatrice et responsable.

·       La dernière genèse se base sur la compréhension du Fond de la Parole, sans intermédiaires entre l’homme spirituellement adulte et Dieu. Il n’y a plus d’obligations, ni d’observances, ni rituels, ni maîtres. L’aliment spirituel n’est plus distribué par les messagers et prophètes, il est le fruit d’un effort personnel libre et du partage, axé sur l’étude et la méditation du Fond de la Parole.

·       Il existe divers moyens de retrouver la bonne voie du retour vers Dieu, toutefois La Parole de Dieu, Originale et Pure, est un guide direct car provient directement de Dieu Lui-Même pour aider l’humanité à s’élever vers Lui.

·       L’étude du Fond de la Parole se fera par une multitude de personnes, et de génération en génération, jusqu’à atteindre la transfiguration, sachant que la transfiguration peut déjà être atteinte individuellement, comme l’ont fait Jésus, Marie, Eli et bien d’autres encore dont on ne connaît pas le nom. Jésus l’a atteint en une vie, en mettant ses pas dans les Pas de Dieu sans s’en écarter, et qui l’a accompli en un battement d’ailes. (32/4)

·       Plus on médite la Parole, plus on accède à son Fond, plus on avance dans notre évolution spirituelle, plus on s’élève vers le Divin, et plus cela se répercute sur nos cellules et accroit notre longévité physique.

·       Toute personne a la capacité de se transfigurer à l’instar du Christ, si elle avance, ‘‘droite sur sa hanche’’, sur la Bonne Voie du retour à Dieu.

·       La Parole est descendue tout simplement pour nous aider à accomplir cela. Dévier, c’est simplement ne pas accomplir la Parole, donc ne pas avancer sur la Bonne Voie du retour, donc stagner dans le monde matériel et s’éloigner de notre Moi Divin.

·       Pour plus de détails, voir www.alabdals.com

 

- Michel Potay tente de faire taire ce groupe, n’hésitant pas à utiliser le Copyright qu’il s’est octroyé sur la Parole de Dieu, pour les censurer.

 

 

Le décodage de la Parole dévoile notamment le plan de Dieu pour l’humanité, dont fait partie le prophète du dernier message, qui, comme cela semble avoir été prévu, se déviera gravement.

Ceci aura pour conséquence de libérer beaucoup de personnes du joug de l’idolâtrie consciente ou inconsciente, et de bien séparer dans les esprits la Parole de Dieu de Son messager, et par extension de tout être humain.

 

En effet, la Parole rappelle que personne ne peut représenter Dieu à part Dieu, personne ne peut prétendre détenir la Vérité à part Dieu, personne ne doit profiter de la Parole de Dieu pour assoir son influence et s’imposer en figure d’autorité sur les autres. Dieu rappelle que ses messagers ne sont que des porteurs du Message (7/8), mais qu’ils ne possèdent pas Sa compréhension profonde.

- Le relais de soleil ne trouve pas le Fond. Ton œil cherche le Fond : pas le Fond. (xxxiv/7)

- Tu ne vois pas le Fond (xxxiv/9)

La compréhension est d’abord et surtout un travail individuel pour que chacun s’élève spirituellement par ce travail, car personne ne peut faire s’élever quelqu’un d’autre que soi-même. Et la Parole offre le moyen de trouver Sa compréhension profonde, hors des pièges de l’interprétation.

Ce n’est que par le partage libre et honnête de ces travaux individuels que les uns et les autres s’entre-aident dans la recherche du Fond, et dans leur ascension vers la Mer qu’on trouve sur les Hauteurs (20/4).

- le frère lit le vrai. (9) Le frère, envoie dire! (xxxiii/10)

- Tes frères boivent l'Eau Forte. La lèvre coule les torrents; les frères ont soif boivent. (xi/12)

Dans cet article, on relatera certains des nombreux indices dans le Bon Livre qui signalent que tout cela a été prévu, et on tentera de répondre à la question qui nous brûle les lèvres :

Pourquoi alors chargé d’une mission si cruciale pour l’évolution spirituelle de l’Humanité, un prophète si sujet à la tentation de dévier de sa mission ?

 

 

2/ Preuves que le prophète dévie gravement de ce que Dieu lui demande dans Sa Parole

 

On te conseille de lire l’article « Le Rôle du prophète/messager selon L’Évangile du Bon », qui relate les décisions, actions et attitudes du témoin Michel Potay, aussi par des faits vérifiables par chacun.

Cet article démontre que nous sommes en présence d’un prophète qui fait tout le contraire de ce que Dieu lui demande dans Sa Parole.

Et pire encore, un prophète qui se comporte exactement comme les princes du culte, les docteurs et le tentateur, décrits dans la Parole.

 

Un véritable anti-prophète dans la personne du prophète.

 

Ceci paraît invraisemblable ! Mais les faits sont là, devant nous.

 

Maintenant, on se pose la question : pourquoi ?

 

3/ Indices dans la Parole que Dieu avait tout prévu

Plusieurs versets avertissent Michel sur le risque de dévier et de se perdre.

De plus, plusieurs versets dénotent l’insistance de Dieu de fermer le livre de siècle et d’ouvrir le bon livre, comme s’il savait que Michel n’allait pas le faire qu’après une longue résistance.  

 

Ne rebrousse pas chemin; ne reviens pas sur tes pas, homme Michel, le péché que tu y as abandonné est embusqué dans l'ornière de ta trace comme un serpent; sa morsure te tuera avec ton âme. Je marche en avant avec toi; Mes Pas ne t'accompagneront pas en arrière, et tu seras sans Protection. (39/6)

 

Le roi blanc, tu souffles ses pas; le fidèle ne voit pas. (21) Le roi tient la barbe de Moché, le roi tient la barbe de Yèchou, le roi tient la barbe de Mouhamad, (21) son bas a le trou, entre sa jambe, le serpent cherche. (22) Cache ta face ! le cuir, le roi blanc voit ton œil. (xiii/23)

 

Garde ! Le roi blanc avale l'Air, jette l'Air hors toi. (xxxii/4)

 

Ne tremble pas à Ma Voix; tremble d'anéantir ton âme ! (V4/8)

 

Tu trembles. Tu es béni. (10) Tu comprends qui compte fait le livre de siècles. Donne bon Livre ! un. (iv/11)

 

Ferme le livre de siècles, tu comptes le bruit de bouche devant le livre ! (15) Ouvre bon Livre ! (ii/16)

 

Écris le Livre, l’œil ouvert ! Couvre ta main, le coucou, sa caresse a le bec ! Sa faim est la mer sans rive, tu ne pêches pas. (10) Tu ouvres bon Livre enfin. Tu fermes le livre de siècles. (11) Parole de Mikal, Ma Parole ! (i/12)

Note : Michel lui-même avait bien compris que le coucou c’était lui, encore accroché à son rôle de prince du culte. Voici son propre commentaire datant du 12 octobre 1977, une date proche des révélations reçues : En quarante mois, j’ai à peine réussi à rendre ma vie logique, à réaliser l’équilibre entre l’Evangile donné à Arès, déjà d’un grand poids, et mon léger cerveau de coucou (i/10).

Bien entendu, son interprétation a changé au fil des éditions, plus on s’éloigne de la date des apparitions.

 

Le fou assoit ses cheveux, couronne son pied, le roi blanc oint le quêteur entend le rien. (16) Le citron à ta dent tu lèches. Ne lèche pas! (17) Le fou dans toi, plante la fourche ! (18) La paille le lit de coucou. (xxxiii/19)

 

Nabi, tu écris, tu coupes ton ongle. (1) Écris le vrai ! (xx/2)

 

Ton œil sur le frère, ne donne pas le pain avec le pique, l'Eau avec la bave. (xx/11)

 

Ni toi ni aucun homme n'est maître de l'Eau, mais Moi seul. (20/1)

 

En toutes circonstances tu garderas la mesure, car tu n'as pas pouvoir, ni plus que toi un autre homme, de dépasser Ma Parole ni d'égaler Ma Force. (7/6)

 

Qu'on ne fasse pas mauvais usage de l’Eau ! (19/2)

 

Ruine le maître ne donne pas l'obole du vrai ! (xxxiv/4)

 

Tu veilleras à ce qu'on répande Mon Enseignement comme une Aumône pour nourrir mais non pour séduire, en sorte que l'homme qui demandera Mon Eau le fasse de lui-même et ne doive rien à ta bonté ni à ta séduction. (20/2)

 

Du Haut de Mon Séjour Je t'ai appelé, homme Michel, homme de Mon Dessein, pour dire où Je suis, où Je ne suis pas, pour dire que celui qui Me crie : « Seigneur !» ne sera pas sauvé s'il reste sourd à Ma Parole, et que celui qui M'a oublié sera réchauffé par l'éclat de Ma Gloire s'il suit Ma Parole; mais toi, tu ne porteras la main sur personne ! (28/27)

 

Or tu enseigneras, homme Michel, que l'homme pieux se tient devant Ma Parole, et ne fait pas un pas de plus en avant pour ne pas choir dans l'abîme. (32/8)

 

car Ma Parole seule sauve, Mon Bras seul donne force, Mon Pardon seul absout. (7/4)

 

Tu aboliras toutes les superstitions, surtout celles venues de la malice des princes du culte, de leurs docteurs et de leurs prêtres pour donner à leurs gestes et à leurs paroles une puissance illusoire dont ils tirent domination et profit, disant au peuple : (1) « Voilà que Dieu nous a distingués de vous pour nous donner pouvoir de vous oindre dans l'Esprit, de vous pardonner vos péchés, de vous distribuer la Manne, de vous libérer des démons, toutes choses qui par nous seuls vous conduisent au Père, et que nous tenons du Père !» (2) Hypocrites, ils miment l'humilité, se disent indignes de la puissance à eux déléguée, mais rappellent que Mon Peuple n'en doit pas moins passer par elle pour trouver Mon Salut. (3) Mensonge ! Toi, homme Michel, tu Me seras une abomination si tu prononces la moindre indulgence pour ceux qui volent Mes Attributs et trompent Mon Peuple. (4) Je ne partage pas Ma Puissance avec Pierre, ni avec aucun de Mes Témoins, ni avec aucun homme; (21/5)

 

…mais il exhorte Mes Fils à la pénitence, les met en garde contre l'abomination qui les tire vers l'abîme comme une pierre au pied (36/17)

 

Que deviendras-tu à Mes Yeux si jusqu'à Mes Rivages tu guides les seules assemblées de ton peuple ? (1) Partout les pères aiment leurs enfants; les prêtres aussi aiment leurs fidèles. Où est leur mérite ? (2) Ne dis pas aux étrangers : « joignez-vous à mes assemblées; avec elles je vous aimerai; avec elles je vous conduirai sur les Rivages la Vie ! » (3) Dis-leur : « étrangers, je vous aime avant de vous connaître, avant que des profondeurs vos têtes aient affleuré l'horizon j'ai dressé la table pour vous restaurer, j'ai ouvert les rangs de ma race pour que vous y preniez place pour gravir ensemble les Hauteurs, car je suis l'échanson et le muletier, (4) mais l'Hôte et le Pasteur est au-dessus de moi; Il conduit les pécheurs qui s'engagent dans les sentiers chevriers, Il les nourrit sur les rocailles, Il lave leurs pieds écorchés. » (25/5)

 

Ta dent mord Ma Lèvre, elle tient. Ta dent mord ta lèvre, tu es deux. (2) Ton ventre creuse la peur, tu es dix. (3) Sois un ! (xxiv/4)

 

Ne réponds rien de toi-même, demande un délai pour la prière, attends que Je te parle ! (2) Répugne à la hâte et à la science; ce sont les portes par où entre le mal dans le monde ! À Moi la Puissance et la Connaissance; à toi la mesure, la patience et la piété. (3) Tu t'adresseras à Moi seul, tous feront de même; contre le péché d'adoration mets-les en garde (39/4)

 

Juste et doux, tu accompliras Ce Que Je dicte (29/6)

 

Moché entend le noir. Ferme ton oreille ! (xvii/5)

L’insistance de Dieu pour que Michel ne tombe pas dans le piège de redevenir un prince du culte, qui tente de dépasser la Parole de Dieu à son profit, prouve que ce risque existe grandement dans l’esprit de Michel.

Les versets qui évoquent ce qui se passera quand il sera tombé dans ce piège (et non pas « si cela arrive », mais plutôt formulé dans le sens de « quand cela arrive »), implique que Dieu savait que Michel allait effectivement tomber dans ce piège.

Mais jusqu’à quand restera-t-il dans ce piège ? S’en sortira-t-il ? la question demeure.

Voici certains versets qui font allusion au moment où Michel déviera

Le jour où ton âme se perd, tes parents et amis ne te servent à rien (39/7)

Dans ce verset, on remarque une subtilité : l’âme ici n’est pas perdue, mais elle s’est perdue. Elle peut donc se retrouver.

Continuons la lecture du verset :

ils peuvent courir à gauche et à droite, pas plus que l'eau que boit la terre après la pluie ils ne retiendront ton âme; ne t'encombre pas de parents et amis impies, qui t'aiment, mais qui ne reçoivent pas la Parole Que tu leur livres ! (7) Mieux vaut pour toi être entouré de compagnons sévères, qui ne te donnent pas un baiser, pas un mot d'affection, mais qui reçoivent Ma Parole et qui L'accomplissent ! Les cajoleurs ne sèment que la faiblesse. (39/8)

Donc pour que ton âme se retrouve, tes parents et amis ne te servent à rien. Les cajoleurs ne te sont pas utiles, et au contraire t’enfonce dans ta déviance. Mais ceux qui suivent Ma Parole et qui sont sévères avec toi sont ceux qui pourront t’aider à te retrouver.

Logiquement, pourquoi ceux qui suivent Ma Parole auraient une raison d’être sévères avec toi ?

Parce que justement tu ne La suis pas.

…mais à ceux qui ont reçu Ma Parole, qui connaissent leur désobéissance, il est demandé de se convertir à Ma Parole, de ne plus pécher. (30/12)

 

Voici encore d’autres versets qui montrent que Michel déviera

 

Le roi blanc, tu souffles ses pas; le fidèle ne voit pasa. (xiii/21)

a. D’après les notes de Michel Potay, « pas » a été entendu, mais « plus » a été imprimé dans toutes les éditions

 

Le roi blanc, ses genoux ont les dents. (5) Il mange ta moelle avec Mon Sel. (6) Le roi blanc a l'homme n'a pas l’œil. (7) La Lumière dans le piège d'homme Mikal libère la Lumière.

Le piège mord ta main, le bâton casse le piège. (ix/8)

 

Le grouillis, les bras le boyau; (2) il lace ta côte, cache ton poumon, Mon Poumon.(iii/3)

 

Ma Salive est sur ta langue. Tu craches, le mauvais porte ta langue sur l’étal, il coupe pour son plat. (viii/11)

 

Ma Part manque, ta main aussi ; (5) Ton front rouge, ta main une noix. (xxvi/6)

 

Mikal le cœur rouge dans la braise. (xliii/7)

Le Rouge dans la Parole dénote le péché de blesser la Parole qui a commencé avec Adame.

Adame frappe l'arbre de Parole. ouvert! (1) L’arbre pleure le sang. Le sang sur la tête, la cuisse rouges. (2) Rouges ! Je suis blanc l'Eau. (xiv/3)

 

Le Bon parle à l’hommeb Mikal; tu entends le bruit. (viii/3)

b. « homme Mikal »  – éditions 1984 et 1987. Le terme « homme » disparaît dans les éditions ultérieures.

 

L'oint sec vêt l'aile de mite le maître de compte le bruit. Ouvre l'oreille pleine de sable. (7) La bouche fait le bruit. Le bruit à côté du vrai. (ii/8)

La seule personne ointe par Dieu dans ce siècle est bien Michel, qui a reçu la Parole,

J'ai étendu Mon Bras vers toi pour oindre ta bouche de Ma Main, y déposer Ma Parole, pour que tu sois Mon Messager, non pas un prince du culte. (2/21)

Voir vidéo « L’oint sec » pour plus de détails.

 

Le vrai un jardin dans la tête. (9) L’œil dedans voit les fleurs. L’œil dehors compte les fleurs; (10) Le jardin est fauché, vendu. (11) L'homme sourd compte le bruit dans Ma Maison. (12) Sa bouche fanée, il a soif il compte les meules ; le bruit tourne les meules, la vapeur. (13) L'homme compte, l'homme compte; le rêve cache la nuit. (14) Ferme le livre de siècles, tu comptes le bruit de bouche devant le livre ! (15) Ouvre bon Livre ! (ii/16)

 

Je parle à Mikal, pas le sac. (xxx/1)

Beaucoup resteront sourds, orgueilleux; ils se perdront, Je l'ai dit, surtout les princes et les prêtres dont les têtes sont dans des sacs épais, mais aussi les puissants et les riches assourdis par les fracas de leurs cités. (33/11)

 

Michel, dans tes côtes une baie ! (1) Le frère pale son île, sûr. (2) La raie la gueule parle dessous, la raie la vague bave. (3) Vireuse, le fer n'entre pas. (xlii/4)

Ton œil sur le frère, ne donne pas le pain avec le pique, l'Eau avec la bave. (xx/11)

 

Ta tête, homme Michel, est faible; un nœud la tient serrée au cou.(1) Encore un peu de temps et, le jour de Ma Victoire tranche hardiment la corde qui t'attache au monde et aux princes du culte; enfouis dans la poussière ton sceptre et ta couronne ! (33/2)

 

 

Dans la Veillée 33, Michel est désigné ici comme étant l’aigle dans le verset 5 (V33/5).

Comme l'aigle tu te riras du vertige, comme son cri par-dessus les rochers ta voix parviendra jusqu’à ceux qui ont égaré Mon Peuple pour les exhorter au repentir. (33/5)

Puis dans le verset 31 de cette même Veillée, Dieu parle de L’aigle abattu qui a commis des crimes parmi les brebis, qui a défié Dieu par son orgueil à vouloir posséder la Parole (Ciel) et à dominer à la place de Dieu (33/31).

M'implorer comme grincent vers les nuages les aiglons de l'aigle abattu n'efface pas ses œuvres mauvaises, les crimes qu'il a commis parmi Mes Brebis, les défis de son orgueil à posséder le Ciel et à dominer sur la terre à Ma Place. (31) S'il n'a pas fait pénitence quand il était temps les prières des vivants sont vaines pour celui qui a passé la porte des ténèbres (33/32)

Est-ce une coïncidence que dans la même Veillée, Dieu compare clairement Michel à l’aigle, et puis parle de l’aigle abattu qui a commis les mêmes dérives que Michel est en train de commettre en ce moment ?

 

4/ Pourquoi ?

 

 

Lorsqu’on met tous ces éléments en parallèle avec la mission confiée par Dieu à Michel, entre autres d’éteindre les soleils (selon la Parole dénouée, le terme « les soleils » fait référence « aux prophètes ») et de casser la jambe des maîtres dans l’esprit des gens (xxvi/13-14), on comprend mieux ce qui se passe.

On comprend que, qu’il en soit conscient ou pas, la désobéissance du messager sert tout de même à la réalisation de sa mission.

 

Quel meilleur moyen d’éteindre l’influence des prophètes pour enfin se concentrer sur le Message Lui-Même, que de démontrer à l’humanité que le prophète est un grand pécheur qui fait le contraire de ce que Dieu lui demande dans Sa Parole !

 

Quel meilleur moyen de se libérer de cette idolâtrie que de se rendre compte, par des preuves incontestables, qu’au lieu d’encourager l’évolution, le prophète préfère l’involution des esprits pour mieux les dominer, les encourageant à rester dans la vallée grasse et les éloignant de l’ascension qui les attend (26/4) ?

 

Qu’il encourage l’idolâtrie de son titre, en s’attribuant des pouvoirs illusoires tout en mimant l’humilité (21/3), en invitant à rejoindre les seules assemblées de son peuple (25/1) pour qu’ils ne comprennent que ce qu’il leur dit de comprendre, au lieu de les ramener vers la Parole qui Elle Seule Sauve (7/4), vers la Source, l’Hôte, le Pasteur (25/5).

Leur faisant croire que la Parole de Dieu est limitée, que ce ne sont que des mots, en leur faisant oublier que Ma Parle Seule Sauve (7/4), pour qu’il puisse imposer l’enseignement de son cru.

Cette adoration du Messager, il la maintient justement par son refus d’abandonner la Parole au Peuple, arrêtant le lecteur dans son zèle (3/7), gardant ses brebis dans la faim et la soif, leur comptant habilement l'herbe et l'eau, pour qu'elles marchent sur ses talons (30/14).

 

Leur donnant les excuses pour se contenter de leurs acquis et ne pas chercher l’ascension que La Parole de Dieu éclaire.

Car en effet, c’est par le travail personnel de recherche dans la Parole et le partage, que le Feu pourra enfin percer la sole et lever le Fond dans nos têtes (xliii/14).

 

Donc, au final, la désobéissance du prophète à la Parole de Dieu, aide à se libérer de l’adoration de son titre et, par extension, de tout type de chaîne de l’esprit qui nous empêche de s’élever.

À ceux qui sont figés et envahis par la peur et l’angoisse de ne pas suivre ce que le prophète demande, cela leur permet de prendre enfin conscience que ce formatage autour du titre de prophète n’est pas cautionner par Dieu, bien au contraire, il est condamné par Dieu.

 

Mais, à part ça, cela contribue aussi à prouver l’Origine Divine du Message :

En effet, quel meilleur moyen de montrer que la Parole descendue est bien la Parole de Dieu, que d’y insérer des indications sur les dérives prévues du prophète ?

Ceci contribue à prouver que la Parole n’a pas été inventée par le messager pour y gagner plus de pouvoir, puisqu’Elle dévoile ses dérives pour lui enlever tout pouvoir, justement.

 

En apportant une telle preuve sur l’Origine Divine du Message, Dieu nous aiderait à avoir confiance dans la Parole et le chemin qu'Elle nous montre, pour nous encourager à se lancer dans cet Inconnu, cette aventure bienveillante, ce parcours d’ascension.

 

D’ailleurs, un décodage qui relie deux Messages Divins (Coran et Bon Livre) que 1400 ans séparent, un décodage qui n’aurait pas pu être découvert en l’absence d’un de ces Messages, n’est-ce pas là aussi une preuve de la Source Divine de Cette Parole ? Cf. les vidéos: Le Coran se dévoile sous la lumière de la nouvelle Révélation 1 et 2

 

Dieu est le meilleur des stratèges ! (Coran 8/30)

 

Plus généralement, comment faire prendre conscience aux humains, tout en respectant leur libre-arbitre, qu’il est temps qu’ils se libèrent de leur besoin d’idolâtrer et de suivre un modèle qu’ils considèrent supérieur à eux, ou d’être soumis à quelqu’un à cause de son titre, ou de confier entre les mains d’un tiers leur propre pouvoir personnel, leur responsabilité sur leur propre vie comme sur le monde, et leur liberté de penser et d’agir ?

Comment leur faire prendre conscience de leur nature divine et que les réponses sont déjà en eux ?

Comment élever les humains au-delà des doutes, de la peur, du découragement et de l’illusion que ce qui leur arrive est hors de leur contrôle, toutes ces excuses qui les encouragent à rester dans la vallée grasse dans les aises de leurs cocons de sécurité et ne jamais chercher à évoluer vers leur grand potentiel divin qui les attend.

Connaissant leurs faiblesses, comment les réveiller ? Comment les secouer ? Comment leur donner la claque qui va enfin les sortir de leur somnolence, et les aider à remettre en question tous leurs préceptes erronés et se réapproprier leurs pouvoirs divins ?

 

Avec cette ultime tentative de nous réveiller, nous n’avons plus d’excuse aujourd’hui pour justifier notre refus d’avancer enfin. Toutes les excuses auxquelles on pourrait encore s’accrocher sonneront faux au fond de nous-mêmes, car nous savons désormais que nous avons atteint l’ère de l’adulte spirituel, totalement responsable de ses propres choix quelles que soient les circonstances qui l’entourent, et que nous sommes désormais co-créateurs.

Alors, continuerons-nous à fuir cette vérité ?

 

Conclusion

 

Donc, au final, en déviant de ce que Dieu lui demande dans Sa Parole, Michel réalise tout de même sa mission, consciemment ou inconsciemment.

Quoi que Michel aurait décidé de faire, sa mission aura tout de même porté ses fruits. N’est-ce pas là la preuve que Dieu est bien le meilleur des Stratèges ?  (Coran 8/30)

 

Dieu, dans Sa Sagesse, a pris soin de ne pas mettre le sort de toute l’humanité entre les mains d’une personne. Ouf ! On est rassurés !

Indépendamment de ce que Michel choisira de faire, sa mission aboutira tout de même.

Car là où cette mission se réalise, en fait, c’est dans l’esprit de chacun. Chaque personne qui se sera libérée de la vénération du prophète et des maîtres hiérarchiques, aura permis à cette mission de se réaliser, dans soi-même.

Et ceci est une étape importante qui permet à chacun d’entamer le retour vers son soi divin, vers Dieu…

… jusqu’à ce que la nation spirituelle entière se libère. (28/20)

Il est temps que Je libère les nations; dans la nuit Je leur ai fait entendre le délire des puissants, des princes et des riches, elles ont compris, elles se sont levées, elles ont rompu les chaînes, de leur fer elles ont forgé des armes, de leurs faux elles ont fait des épées, elles ont capté le feu qui lance les traits, elles ont grondé du fond des steppes comme le galop des chevaux marqués de Mon Signe, elles ont repris leur héritage aux voleurs. (28/20)

 

 

Le prophète n’est, en fin de compte, responsable que de sa propre âme. Il n’est même pas responsable de ceux qui le suivent aveuglément. Ces derniers ne pourront pas lui mettre la responsabilité de leur sort sur son dos.  Tu n'auras pas l'orgueil de te croire la Graine en te rendant responsable de leur perte (13/6).

À l’étape du 7ème Jour, le Jour de Mikal, dans laquelle nous entrons, chacun est responsable de sa propre évolution, et du monde qui se crée par nos actions ou inactions.

 

Il est grand temps que nous comprenions qu’il ne faut pas confondre le Message avec son messager, ou, voire même pire, de confondre la Source du Message avec le messager.

 

Ce n’est pas parce que Michel Potay est un grand pécheur, que la Parole qu’il a entendue n’est pas de Dieu. Et ce n’est pas parce que la Parole qui lui fut dictée est bien de Dieu, que Michel Potay peut se placer en autorité et représentant, bien au contraire. La Parole prévient les gens contre cette dérive de la pensée, en insistant que le Messager n’est même pas majordome de la Maison de Dieu (21/8), et qu’il ne possède pas le Fond (xxxiv/9), et que ce serait une abomination de croire qu’il faut passer par quelqu’un pour trouver la Voie du retour vers Dieu (23/3-4).

 

Va-t-on enfin réussir cette épreuve ?

 

 Va-t-on enfin pouvoir se concentrer sur le contenu du Message et non plus sur la personne du messager, pour enfin être capable d’écouter l’Appel de Dieu et entamer notre ascension?

 

 

Le sujet de cet article ne dit donc pas que « la Parole de Dieu est mise en péril par le témoin lui-même ». Mais plutôt que « la Parole de Dieu est mise en péril par ceux qui ne font pas la différence entre le Message de Dieu et son messager, et qui en arrivent à oublier le Message de Dieu au profit de la personne du messager ».

En effet, le prophète n’est pas le seul responsable ici. Les responsables sont surtout ceux qui lui permettent ces déviances. D’ailleurs, si ces personnes-là se réveillent, ils aideraient le prophète à descendre de son trône et à retrouver la voie du salut.

 

Michel Potay n’est que le frère ainé, le premier à avoir reçu la Parole. Il a autant besoin que quiconque de recevoir l’Eau, d’étudier la Parole pour trouver le Fond. Il n’a pas reçu le Fond, il n’a rien d’acquis. Il peut, comme tout homme, se perdre et oublier, comme il peut se retrouver et rechercher le Vrai, pour devenir le Mikal que Dieu décrit dans Sa Parole, et non plus un prince du culte, ou pire, une nouvelle bête.

 

Frère ainé, on te remercie pour tout ce que tu as fait pour la Parole, et on te souhaite de réparer tout ce que tu as fait contre la Parole.


Mais de toute façon, quoi que tu décides de faire, cela n’affectera que toi en fin de compte, car le Fond arrivera tout de même à ceux qui le recherche.

 

Fraternellement,

 

Al Abdals / droits changeurs